Skibi, la mascotte de Skibideal !
BETA

Recherche

Bons Plans

Actus

Compte

0/10

Little Nightmares 2 : retour au pays des petits cauchemars

Dernière mise à jour le 16 novembre 2021

Dernier rejeton des Suédois de chez Tarsier Studio, Little Nightmares 2 débarque tout droit du nord pour nous glacer le sang. Le premier volet, sorti en 2017, avait déjà marqué la scène des jeux indépendants et avait fasciné les aficionados des plus effroyables frissons. Qu’en est-il alors de ce second opus ? Séquelle nécessaire ou suite anecdotique ? Allumer votre écran, tendez la main et laissez-vous entraîner dans votre plus beau cauchemar.

Mise en bouche : de délicieux petits cauchemars

Il est temps de démarrer de bien curieuses mésaventures. Notre protagoniste, un jeune garçon nommé Mono ayant pour simulacre de visage un sac de papier percé de deux trous, s’éveille seul au milieu d’une forêt baignée d’une étrange aura bleutée. Autour de lui, rien d’autre que des arbres qui se fondent dans un brouillard angoissant percé par quelques rayons de lumière lunaire traversant la cime. Et une télé. L’ambiance sonore est aussi glaçante que l’environnement qui l’entoure. En face de lui, un chemin. Une seule chose à faire : avancer vers l’inconnu.

Petits cauchemars et codes télévisuels sont de mise chez Little Nightmares 2

L'horreur repose souvent sur l’exploitation des peurs les plus simples et Little Nightmare 2 n'y fait pas exception. Monstres difformes et disproportionnés, formes inquiétantes qui se décident à bouger une fois l'obscurité venue ; le jeu reste dans les clous tout en usant de la thématique de l’enfance comme fil conducteur.

Je suis venu, j’ai vu, j’ai couru : ai-je vaincu ? Ça...

Le jeu comporte un florilège d’environnements et de personnages qui s’acharneront à placer le joueur face à ses peurs les plus primaires, comme la peur du noir ou celle de l’abandon. Ainsi, après une nuit seul en forêt, escorté par le plus collant des chasseurs, le héros progresse tant bien que mal dans une école où élèves et maîtresse font tout leur possible pour arracher au joueur un infarctus.

S’ensuivra la visite d’un hôpital plongé dans la pénombre et peuplé d’étranges mannequins un peu trop mobiles pour des objets inanimés. Ceci est bien évidemment un aperçu non-exhaustif, le choix de découvrir le reste appartient à ceux qui en auront le courage.

Des monstres glauques sans face qui n'attendent que de vous tomber dessus
Des monstres glauques sans face qui n'attendent que de vous tomber dessus

Un jeu vidéo marqué par l'univers cinématographique et la pop culture

Le rôle de la télévision joue dans ce nouveau volet un rôle prépondérant. C'est sans doute pour ça que le jeu semble également bourré de clins d’œil au cinéma d’horreur et de référence à la culture populaire d’épouvante. Inspiration volontaire ou restitutions inconscientes de la part des développeurs ? Difficile de ne pas penser au classique Poltergeist en observant notre héros poser sa main sur un écran de télé.

Test Little Nightmares 2
Le rôle de la télévision est prépondérant dans Little Nightmares 2.

Et comment ne pas songer à The Shining en le voyant défoncer une porte a coup de hache pour y glisser sa tête ? Qu’en est-il de cet ennemi en forme de main qui nous renvoie directement dans la lugubre demeure de la famille Adams ? Il serait sans doute possible de continuer comme ça un moment, mais il y a fort à parier que chaque joueur trouvera au travers du design de Little Nighmares 2 des références qui seront propres à sa culture et son vécu.

À lire aussi : les guides et aides sur les jeux vidéo.

Une suite efficace, peaufinée et avec un gameplay plus poussé

Ce nouvel opus reprend les mêmes mécaniques que son petit frère tout en y rajoutant quelques nouveautés, créant ainsi un peu plus de variation et de rythme. Un ajout appréciable qui manquait au premier né des Little Nightmares.

Les désastreuses aventures des orphelins Nightmare

Si la progression en début de jeu se fait en solo, notre cher protagoniste ne tardera pas à rencontrer un étrange personnage : une petite fille faite prisonnière par un affreux chasseur. Après l’avoir libéré de la pièce où elle était enfermée et gagné sa confiance, elle décide d’accompagner le héros dans sa mésaventure et même parfois de le guider au travers de cet étrange univers.

Jeu vidéo et test Little Nightmares 2
Parfois, Little Nightmares 2 donne la sensation d'un saut dans le vide. Jusque vers l'horreur ?

S'il est impossible de contrôler directement cette nouvelle amie, il est bon de noter que l’IA fait très bien son travail et ne rejoindra donc pas la longue liste des intelligences artificielles cassées qui ont largement contribué à entacher l’histoire du jeu vidéo. L’ajout d’une IA compétente est donc la bienvenue, puisqu’elle va permettre d’alterner de manière adroite entre gameplay solo et gameplay coopératif. Une manœuvre efficace qui donne un peu de rythme à un jeu qui se veut à la base plutôt linéaire.

De nouvelles mécaniques et un héros bien à la masse

L’autre grosse nouveauté de ce second opus, c’est la possibilité pour notre héros de porter des objets… et de s’en servir comme arme ou projectile. Massues, barre de fer ou même jouets deviendront les meilleurs alliés de Mono pour venir à bout de cette aventure.

Ce retournement de situation peut laisser un peu perplexe de prime abord, puisque Little Nightmare premier du nom s’appuyait principalement sur un postulat simple : vous êtes seul, minuscule et sans défense. Néanmoins, l’intégration de cette nouvelle mécanique intervient de manière ponctuelle et raisonnable, renforçant encore une fois le rythme du jeu qui permet maintenant d’alterner entre puzzles coopératifs, infiltration, et phases de combat millimétrées.

À lire aussi : les bons plans hardware de Skibideal.

Un minimalisme et une esthétique au service du storytelling

Exit l’interface ou les tutoriels qui pourrait venir briser le 4ème mur, Little Nightmare 2 est un plongeon immersif dans les abysses de l’horreur et rien n’a été laissé au hasard pour s’assurer que le joueur passe le meilleur de tous les pires moments.

Quand le joueur passif devient acteur actif

À l’instar de jeux vidéo tels que Limbo et Inside, petites pépites du studio danois Playdead, c’est l’avancée du joueur qui va créer la narration en troquant cinématiques contre courtes animations déclenchées par une action de la part du joueur. Un système simple mais efficace qui vient le placer en tant qu’acteur de l’histoire, plutôt que d’en être simple spectateur.

Little Nightmares 2 le test
Des éléments visuels qui rappellent largement les productions de Playdead, Limbo et Inside.

Difficile de ne pas acclamer la réalisation du jeu qui emprunte au cinéma ses codes, et ce, avec brio. Grâce à cette absence de coupure et l’inexistence de changement de point de vue, le jeu assume sa linéarité et s’appuie même dessus pour nous mettre face à un plan séquence d’environ 6h, qui n’osera s’interrompre que lors du (des ?) trépas de notre cher garçonnet à tête de sac.

Une expérience visuelle et sonore immersive

D’un point de vue technique, Little Nightmare 2 est un chef-d’œuvre visuel et photographique. La version testée ici, la Enhanced Edition sur PC (sortie à peine quelques semaines après la sortie du jeu et mise à disposition gratuitement pour tous les possesseurs de la version de base), met pleinement à profit les capacités de l’Unreal Engine 4. Les effets de lumières sont époustouflants et guident habilement le joueur sur la voie au travers d’un Level Design efficace. Les textures tendent quant à elles vers un photoréalisme glaçant, contribuant ainsi à rendre l’expérience d’autant plus perturbante et immersive.

Petite coquille néanmoins, la modélisation et l’animation de certains des « monstres » est parfois approximative et jure un peu avec le réalisme de l’environnement. Néanmoins, leur design vous fera très vite oublier ces détails techniques pour réfléchir quelques instants sur l’être dégénéré qui a dû les imaginer.

À lire aussi : les jeux vidéo Xbox pas chers.

Les plus

– Une ambiance sonore et visuelle parfaite
– Un gameplay varié et rythmé
– De bons sursauts en perspective

Les moins

– La modélisation et l’animation de certains ennemis parfois approximatives

 

0/10

Le mot de la fin

Vous l’aurez sans doute deviné, il ne s’agit ici pas d’un test objectif. Little Nightmare 2 est une expérience vidéoludique forte qui nécessite d’être vécue pour être comprise. À l’image d’un cauchemar qu’on vous raconterait, impossible d’appréhender toute la mesure d’un malaise que vous n’avez pas vécu.

Ce qui est sûr c’est que ce jeu apportera aux joueurs les plus endurcis un certain nombre de sursauts, tout en les transportant dans un univers visuel fort et original. Mêlant adroitement les moments de tensions et les phases d’énigmes, Little Nightmare 2 est une pépite qui ravira les fans du premier opus tout comme les nouveaux joueurs.

À propos de l'auteur

Heavyl
Designer Graphique, Webdesigner, Voxel Artist, Pixel Artist, Musicien, testeur de jeux vidéo, Acolyte de l’Ombre chez Skibideal… Et quand il me reste un peu de temps libre, j’écris des trucs.

Espace discussion

Laisser un commentaire

Prolongations

Little Nightmares 2 ne dépareillera pas dans votre ludothèque si vous avez aimé :

  • le premier, pardi !
  • Limbo
  • Inside
  • Resident Evil 6, pour la blague.

Zack a dit

Retrouvez nous sur les réseaux

Pour suivre les dernières actus, les bons plans et soutenir le site, rejoignez nous sur la Twittosphère.

Les derniers
bons plans

Carte PSN 50€
40,49 €
50
Carte PSN 60€
Téléchargement
51,59 €
60,00 €
Abonnement PS+ Extra : 12 mois
Téléchargement
109,88 €
125,99 €
Carte-cadeau PSN 40€
34,99 €
40,00 €
Game Pass Ultimate 3 mois
26,97 €
45,00 €

Connexion

Pas encore inscrit ?

Vous n’avez pas encore de compte ? C’est par ici :)

Plateformes

Categorie Jeux video

Filtres

Categorie Bons plans
Budget - slider
01 960

Miam, les bons cookies

Parce que ce site ne pourrait pas exister sans eux, nous utilisons des cookies. Ils sont la pour améliorer votre expérience de navigation et analyser le trafic du site. Pour continuer, vous pouvez choisir de les accepter ou de les refuser avant de cliquer sur « valider » .