Skibi, la mascotte de Skibideal !
BETA

Recherche

Bons Plans

Actus

Compte

2023 : année du retour de l’horreur dans le jeu vidéo ?

L'année 2023 marque-t-elle le retour de l'horreur dans le jeu vidéo ? Quatre titres, par leur prestige et leurs qualités, permettent de se faire une idée par rapport à cela. Si le constat est à souligner, il reste des nuances permettant de le nuancer également. Que nous disent Dead Space, Resident Evil 4, Alan Wake 2 et Signalis sur le survival horror en 2023 ?

4 réussites du jeu vidéo d'horreur en 2023 : l'odyssée du succès ?

Dès la fin 2022, un standard était instauré. La sortie de Callisto Protocol, sur lequel de nombreux espoirs étaient placés, indiquait un petit sursaut parmi les jeux d'horreur. Le résultat, particulièrement mitigé comme indiqué dans notre test de The Callisto Protocol, orientait surtout vers une date ultérieure : celle de la sortie de Dead Space Remake.

Tout s'est ensuite emballé. Après le succès de la nouvelle version du jeu de Visceral Games, un nouveau remake est arrivé : celui de Resident Evil 4, très réussi s'il en est, et depuis nominé aux Game Awards. Entretemps, l'année 2023 avait accueilli la commercialisation physique du fort bon et nostalgique Signalis. Avant d'accueillir, en novembre, l'excellent Alan Wake 2.

Deux remakes de jeux cultes des années 2000 ; un hommage aux premiers survival-horror ; la suite d'un jeu attendue depuis 2010. Une année qui pourrait faire référence pour la position de l'horreur dans le jeu vidéo. Surtout compte tenu des chiffres de vente, très satisfaisants. Quand bien même ceux du nouveau jeu incorporé au Remedy Connected Universe n'ont pas encore été divulgués.

Meilleurs jeux d'horreur pour l'année 2023
Signalis : un véritable hommage aux survival-horror historiques.

Ces quatre réussites marquent-elles le renouveau du jeu vidéo d'horreur, symbolisé par l'année 2023 ? Rien n'est moins sûr, une fois mis ce bilan flatteur en regard des précédentes productions. Exception, ou future routine vers le succès ?

Crie-tique

Le test de Dead Space Remake

Le sentiment horrifique dans le jeu vidéo a-t-il eu besoin de l'année 2023 ?

Pourquoi faut-il relativiser les succès du jeu d'horreur en 2023 ? L'industrie a accouché de nombreux titres dans ce genre ces dernières années. Une profusion, même, qui témoigne d'une appétence pour ce registre. Qui a déteint, aujourd'hui, sur d'autres jeux, plus orientés grand public.

La fin de l'ère Twitch pour le survival-horror ?

En termes de quantité de jeux vidéo d'horreur, l'année 2023 ne dénote pas. La seule différence : leur gameplay ne semble plus être calibré pour des diffusions sur Twitch. Ou, en maniant la mauvaise langue : ils possèdent désormais un gameplay.

Cependant, les précédentes années étaient également remplies en matière de propositions horrifiques. Des innombrables itérations des 5 Nights at Freddy's, franchise désormais adaptée au cinéma, jusqu'aux walking simulator fortement inspirés par l'expérience Silent Hills : PT, les amateurs d'horreur avaient déjà bien le choix en la matière.

L'année 2023 et les jeux vidéo d'horreur
Les modèles des jeux vidéo d'horreur s'éloignent de ce (mauvais) jeu.

Le succès des quatre jeux phares mentionnés comme représentants de l'horreur dans le jeu vidéo en 2023 se tient surtout dans une notion : le respect du joueur. Ne jouant que peu sur les screamers et autres jump scares, bénéficiant d'une direction artistique et d'une narration environnementale soignées, chacun d'entre eux concilie avant tout une atmosphère anxiogène avec des qualités ludiques éprouvées.

Ainsi, les succès de ces jeux horrifiques tiendraient essentiellement à ce qu'ils fassent figure de bons jeux vidéo. Disposant d'une durée de vie conséquente, d'une production soignée, il faut le dire ; chacun bénéficie d'un budget conséquent. À l'exception, bien entendu, de Signalis, production indépendante bien troussée.

En tous les cas, l'horreur s'éloigne un peu plus de la plateforme de streaming en direct d'Amazon. La Twitch-ploitation de l'effroi n'est plus indispensable pour faire parler de soi.

Promo

Les bons plans pour Resident Evil 4 Remake

Beaucoup d'appelés pour peu d'élus

Quatre jeux vidéo pour illustrer les succès de l'horreur au sein d'une même année, c'est beaucoup. Cette sélection, accueillie par une réussite aussi bien critique que publique, témoigne d'un affect pour ce registre.

Il faut toutefois nuancer ce bilan : les remakes de Resident Evil 4 et Dead Space, aussi bien qu'Alan Wake 2 et Signalis font figure d'élégants arbres qui camouflent une forêt enténébrée. L'année 2023 a accueilli une flopée de jeux d'horreur, pour des réceptions peut-être moindres que les titres pré-cités.

Stray Souls ; Sons of the Forest ; Amnesia : the Bunker ; The Outlast Trials ; Ad Infinitum ; Scorn ; le remake de System Shock. Autant de noms qui prouvent un genre régulièrement alimenté, merci pour lui. Seulement, combien parmi ces jeux peuvent prétendre à un succès plus conséquent qu'une considération d'estime ?

Par ailleurs, il n'est plus forcément étonnant de voir la licence Resident Evil revenir. Entre les remakes, les spin-off, et les suites officielles, la franchise de Capcom bénéficie d'une itération annuelle ou presque.

En dépit des qualités des productions plus confidentielles, il est plus facile de convaincre les joueurs par le biais d'un grand nom du jeu vidéo. Et ainsi dépasser la niche du survival horror, seulement pratiquée par quelques initiés.

L'horreur est désormais une composante des jeux modernes

Il faut aussi le dire : l'horreur, désormais, est un sentiment qui imprègne de nombreux autres titres, pas nécessairement versés dans ce genre. L'exemple le plus frappant demeure l'ultra-populaire mode Zombies présent dans chaque nouveau Call of Duty.

À la manière d'une composante open-world, il n'est pas rare de constater la présence de passages horrifiques dans des jeux vidéo fort éloignés, dans le registre, de ce genre. Qui n'a jamais été inquiet en parcourant une crypte dans Elden Ring ? Ou frissonné devant certaines visions du pourtant jovial Psychonauts 2 ?

2023 renouveau jeu vidéo d'horreur
Elden Ring pouvait proposer des passages franchement oppressants.

Il suffit d'observer les immersive-sim pour s'en assurer. De Prey à Bioshock, en passant par Dishonored ou Stalker : de nombreux jeux en FPS trouvent une béquille pour caractériser leur ambiance à travers des éléments horrifiques.

Même les séquences hallucinées de Far Cry 5, par exemple, tiraient profit d'une ambiance plus anxiogène que d'ordinaire. Voire, dans un autre genre, certains passages de God of War : Ragnarök, notamment dans les enfers nordiques.

Jeu vidéo d'horreur pour l'année 2023 : nouvelle réussite ?
Gone Home, émouvant en diable, instaurait une atmosphère inquiètante.

L'année 2023 : l'exception du jeu d'horreur, entre remakes, nostalgie et suites

Certes : Resident Evil 4 Remake, la nouvelle version de Dead Space, Alan Wake 2 et Signalis feront référence lorsqu'on se rappelera de l'horreur en 2023. Il faut cependant les remettre dans leur contexte propre.

Le principal grief que l'on pourrait opposer à ces jeux vidéo, c'est justement leur nature propre. Dead Space comme Resident Evil 4 ajoutent de nouveaux éléments par rapport à leur apparition initiale. Toutefois, ils reprennent très largement leur structure d'antan pour à la fois conforter leur ancien public, et les surprendre le cas échéant.

Signalis, quant à lui, s'établit peut-être un peu trop comme un hommage à des productions passées. De Resident Evil premier du nom, à System Shock en passant par Alone in the Dark et Alien : le huitième passager, les influences ont été bien assimilées, mais se signalent à de nombreux endroits du jeu.

Jeux vidéo d'horreur le renouveau pour l'année 2023
Qu'attendre, foncièrement, de Silent Hill 2, si ce n'est une déception qui se vendra bien ?

Finalement, seul Alan Wake 2 parvient à véritablement surprendre dans cette ambiance horrifique. Certes, il s'agit d'une suite, et en cela, il ne dénote pas de l'aspect confortable prôné par les succès du survival-horror en 2023. Cependant, il change suffisamment la donne par rapport au premier épisode, incluant des moments ébouriffants, une musique aux petits oignons, et une aventure mémorable qui reste dans les esprits longtemps après l'avoir terminé.

Faut-il nécessairement se tourner vers le passé pour connaître la réussite pour la peur dans le jeu vidéo ? Visiblement, l'industrie a une certaine idée sur la question. Il suffit de voir l'emphase qui accueille le futur remake de Silent Hill 2 pour s'en faire une raison. Mais après tout, n'est-ce pas une donnée globale, qui dépasse le cadre du survival-horror, et touche l'ensemble du jeu vidéo ?

La question est posée. Je retourne attendre Metal Gear Solid : Master Collection Volume 2 maintenant.

À propos de l'auteur

Solan
A passé un nombre indécent d’heures sur Rocket League pour finalement être Grand Champion. Préfère poster des bons plans aériens depuis.

Espace discussion

Laisser un commentaire

Retrouvez nous sur les réseaux

Pour suivre les dernières actus, les bons plans et soutenir le site, rejoignez nous sur la Twittosphère.

Urban Nomad

Les derniers
bons plans

Carte PSN 50€
42,59 €
50
Carte PSN 60€
Téléchargement
51,59 €
60,00 €
Abonnement PS+ Extra : 12 mois
Téléchargement
109,88 €
125,99 €
Carte-cadeau PSN 40€
34,99 €
40,00 €
Game Pass Ultimate 3 mois
26,97 €
45,00 €

Connexion

Pas encore inscrit ?

Vous n’avez pas encore de compte ? C’est par ici :)

Plateformes

Categorie Jeux video

Filtres

Categorie Bons plans
Budget - slider
01 960

Miam, les bons cookies

Parce que ce site ne pourrait pas exister sans eux, nous utilisons des cookies. Ils sont la pour améliorer votre expérience de navigation et analyser le trafic du site. Pour continuer, vous pouvez choisir de les accepter ou de les refuser avant de cliquer sur « valider » .